Et si pour se dépasser, on apprenait à ralentir ? C’est ce qu’on pense dans les start-ups qui adoptent une nouvelle culture managériale aux effets aussi efficaces que durables : celle du Slow Management !

Dans de nombreux secteurs -food, voyage, éducation- le « Slow  Movement» a déjà pris son essor. Un mouvement à ne pas confondre avec lenteur : il s’agit ici de prendre l’espace nécessaire à une prise de décision plus consciente. Et le domaine du travail n’est pas passé à côté. L’émergence du Slow Management se veut préventive du burn-out qui touche près d’un salarié français sur deux*. Alternant l’action et la relaxation, l’enjeu est d’assurer la pérennité et la performance de l’entreprise en favorisant le bien-être de ses collaborateurs.

Vous vous demandez comment ? Suivez le guide !

LE SLOW MANAGEMENT, MODE D’EMPLOI

Pour développer le bonheur en boîte, rien de plus simple. Il suffit de suivre les principes du « management bienveillant » en capitalisant sur la santé du corps et de l’esprit de vos employés.

Ecoutez les, écoutez-vous

Dans une dynamique de Slow Management, on privilégie l’écoute consciente et l’échange entre les différents acteurs de l’entreprise pour renforcer la confiance et l’engagement de chacun. En effet, une étude mondiale relève que 87% des salariés, et 91% en France, se sentent aujourd’hui désengagés vis-à-vis de leur rôle en entreprise, engendrant alors une baisse de leur performance. Pour les managers empathiques l’enjeu est de donner un nouveau sens au travail. Comment ? En pratiquant, par exemple, la méditation pleine conscience groupée. Apprendre à se connecter à soi pour mieux se connecter à l’autre, pour une équipe toujours plus collaborative.

Encouragez la confiance en soi et la prise d’initiative

De plus en plus de managers encouragent les salariés à explorer tout leur potentiel au vu d’un intérêt commun avec l’entreprise. Il en va de canaliser les éléments parasites, tel le stress ou l’anxiété, et de valoriser la prise d’initiative. Selon une étude d’Harvard, les salariés heureux seraient plus productifs de 30%, avec une inventivité multipliée par 3. De l’hypnose à la sophrologie, on développe sa créativité et l’estime personnelle de l’employé de manière originale. Confiant, il devient force de proposition. On fait un pas de côté pour de meilleure prise de décision et une performance toujours plus durable !

Veillez au bien-être de l’équipe 

Parce qu’un individu heureux fait un employé épanoui, il est important de veiller au bien-être physique et mental de ses collaborateurs. Selon une étude signée Malakoff Médéric parut en 2016, 75% des salariés considèrent leur entreprise légitime pour les accompagner dans l’amélioration de leur état de santé. Si les cours de yoga ont la cote, d’autres ateliers toujours plus innovants sont proposés tels que la naturopathie ou le feng shui pour favoriser l’équilibre et la circulation des bonnes énergies au travail. L’enjeu du Slow Management est aussi économique. Preuves à l’appui, une étude menée par Harvard a révélé que pour chaque dollar investi dans le bien-être et la santé des employés, le retour sur investissement était triple. Gagnant-gagnant !

QUELS SONT LES RESULTATS ?

Parce que le Slow Management a mille et un bienfaits pour votre entreprise, Slow’r vous en  a fait une liste non exhaustive. On vous le dit, l’essayer, c’est l’adopter :

  • Une augmentation de l’engagement auprès de l’entreprise
  • Un nouveau sens au travail
  • Un renforcement de la marque-employeur pour attirer toujours plus de nouveaux talents vers votre start-up.
  • Plus de performance pour une meilleure productivité
  • Une belle cohésion d’équipe à l’esprit d’entreprise unifié

PAR OU COMMENCER POUR ETRE SLOW?

Pour la Semaine de la Qualité de Vie au travail organisée par l‘ANACT  du 9 au 13 Octobre 2017, SLOW’R a mis en place sa 1ère édition de la Slow Week at Work , une semaine d’ateliers à la carte décomplexés et anticonformistes, dédiée aux entreprises qui veulent offrir 1 heure de pause bonheur à leurs collaborateurs.

C’est certain, il va y avoir des heureux au bureau!

SLOW WEEK AT WORK

*Etude sur le bien-être au travail faite par GREATPLACETOWORK, 2015.